?

Log in

No account? Create an account

L' ANNEE DE L' ORIENTATION - BLOG - ALBUM DE PSYKOKWAK — LiveJournal

nov. 18e, 2007

11:18 pm - L' ANNEE DE L' ORIENTATION

Previous Entry Share Next Entry


J’ai lu  Karim et Julien  qui est la suite de cette  année de l’orientation . C’est le même procédé littéraire : un échange épistolaire entre deux adolescents âgés d’une quinzaine d’année. Julien quitte la banlieue est de Paris et déménage à Bordeaux. Les deux garçons qui se connaissent depuis longtemps désirent entretenir leur amitié par la correspondance. Belle idée que de renouer avec cette forme d’échange qui semble désuète à l’heure des sms et courriels expédiés à la volée souvent sans le moindre effort d’attention. 

Le roman s’origine au moment du basculement dans le nouveau millénaire comme pour mieux inscrire les changements qui s’opèrent chez les deux amis. On se souvient des craintes et espoirs que nourrirent l’arrivée de l’an 2000. Astucieusement Lionel Labosse évoque cette fameuse tempête de décembre 1999 qui renversa nombre d’arbres séculaires, le seul véritable bug si l'on peut dire ! ?  Ils sont en 3eme, année décisive au plan scolaire. C’est aussi une période d’intenses remue ménage affectifs.

Au fur et à mesure des lettres qu’ils s’adressent, ils vont ouvrir leur cœur et leurs réflexions pour les partager ensemble. Les idées se répondent, s’approfondissent et nous suivons avec plaisir leurs joutes affectives et intellectuelles. Avec tact l’auteur explore les arcanes secrèts des deux jouvenceaux en quête d’identité et de place dans la société. Julien doit se dépatouiller entre ses parents divorcés. D’un côté une mère adolescente flanquée d’un post soixante huitard attardé et de l’autre un père gay et son compagnon qu’il choisit de rejoindre. Sa correspondance avec Karim lui permet de prendre conscience de la réalité de vie couple de son père et de l’accepter.

Quant à Karim, il tente de louvoyer entre son père violent, raciste, homophobe, sa mère résignée, et un frère aîné déboussolé à la dérive. Il découvre son attirance pour les garçons qu’il doit métaboliser. Grâce à l’oreille attentive et bienveillante de Julien il dépasse l’effroi de la reconnaissance de sa différence. N’est-ce pas la définition de l’amitié ?

Karim* plonge à fond dans les études « seul moyen de s’en sortir », d’échapper à l’univers de ses coreligionnaires, les zyvas. C’est l’occasion de critiquer des comportements de victime derrière lesquels les jeunes des banlieues se retranchent pour dénoncer une discrimination exagérée. Julien traîne plutôt une certaine nonchalance dans ses études.

Chacun se laisse aller à ses confessions, ses pensées qui quelques fois paraissent un peu stratosphériques pour des adolescents. Mais, n'est-ce pas l’image d’abêtissement de la jeunesse que nous serine la télé qui m’amène à considérer les adolescents comme des demeurés incapables d’aligner deux phrases cohérentes à la suite? Il est réjouissant de les entendre ferrailler autour de thèmes sur l’intégration, le racisme, le port du voile, la toxicomanie etc. …

Voilà un roman stimulant et sensible qui ouvre la réflexion et la discussion. Certes certains traits peuvent paraître caricaturaux, bien que la réalité dépasse souvent la fiction. Voilà un roman que j’eusse aimé lire à leur âge.

Dans le cadre de son travail d’enseignant Lionel Labosse avait mené un exemplaire Itinéraire de Découverte sur le thème des discriminations et de l’homophobie dans un collège de Seine St Denis. Dans le journal de bord de cette courageuse action de nombreux exemples rapportés témoignent de la justesse, la pertinence et la réalité des propos échangés entre les deux protagonistes du roman. 

* Je pense à Arthur qui à l’instar de Karim s’investit fortement dans les études afin de s’assurer un avenir universitaire à distance de sa mère.

Ici les premières pages, deux critiques, et des avis d’élèves. Le site de Lionel Labosse.

Comments:

From:(Anonymous)
Date:mars 14e, 2008 07:11 pm (UTC)

votre comm

(Link)
bonsoir et tout d'abord merci de votre visite sur mon blog sa fais tjrs plaisir , je viens d'ajouter le lien vers vous mais je tiens quand meme a vous dire que ce n'etais pas du tout sur ce site que j'ai fais le copier coller pour parler de ce livre , enfin peu importe j'ai remis le lien j'espere ne pas vous avoir choqué , mon but etais seulement de faire un coup de pub pour un livre que j'apprecie , bien a vous a bientot j'espere , et encore merci de votre conseil , bonne soiree a vous, gay -maroc-musul
(Répondre) (Thread)