?

Log in

No account? Create an account

SCANDALEUSEMENT CELEBRE - BLOG - ALBUM DE PSYKOKWAK — LiveJournal

avr. 6e, 2007

11:23 pm - SCANDALEUSEMENT CELEBRE

Previous Entry Share Flag Next Entry


L’an dernier j’avais vu "Truman Capote" de Bennett Miller et j’en conserve un excellent souvenir. "Infamous" de Douglas McGrath raconte la même histoire. Curieux ce remake à une année d’écart. Les américains nous gratifient généralement de copies de films étrangers ou plus généralement de séries jusqu’à épuisement du fillon. Ici il ne s’agit évidemment pas du même procédé. Le hasard voulait que deux réalisateurs s’attellent au même sujet au même moment. Et tant mieux.
On connaît le synopsis, Truman Capote, écrivain célèbre tombe sur un fait divers crapuleux au fin fond du Kansas. Une famille de riche fermier, bien sous tous rapports est sauvagement assassinée. Truman Capote quitte ses salons de piplettes pour aller enquêter sur la psychologie de villageois confrontés à l’horreur d’un tel crime. Pour Capote c’est une plongée dans la profonde Amérique dont il s’est écarté depuis qu’il réside à New York.
Il débarque avec Harper Lee (Sandra Bullock) à Holcomb, trou perdu au milieu d’une plaine déprimante. Comme il fait plus queer que queer il ne rencontre qu’hostilité de la part des autochtones. Néanmoins il parvient à répéter son numéro de pipeolette vacharde ce qui attendrit les petits bourges locaux et du coup il commence son enquête, son reportage. S’ensuit le formidable travail de roman-non fiction qui lui apportera une véritable consécration.
Il s’entiche d’un des assassins, Perry Smith (Daniel Graig) et entre eux va se développer une relation ambiguë.

Toby Jones et Daniel Graig

Chacun représente une facette de l’autre. A la force brute et brutale de Perry qui rêve d’émancipation intellectuelle et créatrice répond la sensibilité créatrice qui masque la souffrance de Truman. Ces deux là ne pouvaient que se reconnaître, dès le premier regard même si leur relation demeura inaccomplie.

Tout semble en place pour comparer les deux films, Philip Seymour Hoffman paraît un tantinet supérieur  à Toby Jones qui joue un peu trop sur l’aspect "grande folle" de l'écrivain surtout au début du film.
Le film de Miller dissèque plus profondément les ressorts psychologiques de Truman Capote tout en restant plus à distance et qui apparaît sous des aspects peu sympathiques. Dans "scandaleusement célèbre" on ressent plus la proximité affective et chaleureuse entre les deux protagonistes. La description et le déroulement du crime sont étoffés, alors que dans "Truman Capote" ils ne sont qu’évoqués ce qui conduit Capote à réclamer une confession à Perry.

Dans "Infamous" on croise quelques stars, des célébrités mondaines qui font office de remplissage.

Au fond je garde une préférence pour le "Truman Capote" car il propose une réflexion plus intense sur le processus de création littéraire, de sa force à nous emporter au delà du raisonnable. Truman Capote ne s’en relèvera pas.

Comments:

From:(Anonymous)
Date:avril 10e, 2007 08:06 am (UTC)
(Link)
J'ai bien envie d'aller voir aussi celui-là... histoire de comparer, même si je sais pertinemment que ce n'est pas dans cet état d'esprit qu'il faut aller voir ce film ;o)
(Répondre) (Thread)
From:(Anonymous)
Date:avril 10e, 2007 08:07 am (UTC)
(Link)
J'ai bien envie d'aller voir aussi celui-là... histoire de comparer, même si je sais pertinemment que ce n'est pas dans cet état d'esprit qu'il faut aller voir ce film ;o)
InColdBlog
(Répondre) (Thread)